Le vin Madiran

Voir tout

Le vin épanoui du Sud-Ouest

Les origines du vin Madiran

L’histoire de Madiran débute au XIème siècle avec l’installation des moines bénédictins qui fondent le Prieuré de Madiran. Les moines développent une viticulture rudimentaire principalement consacrée à la consommation locale et à celle des montagnards pyrénéens.

A cette époque, la production de vin à Madiran est facile car le raisin est très fructifère. D’un profil « rustique », sa bonne résistance, au transport notamment, cela le conduit à être utilisé pour renforcer les vins d’autres régions les années de petites récoltes.

Peu à peu, le vin de Madiran devient naturellement un vin de messe. Sa renommée est assurée par les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle qui empruntent la voie Aire-sur-Adour/Lescar.

Au XVIIème siècle, avec l’essor du transport maritime, via l’Adour et le port de Bayonne, les vins conquièrent les populations du Nord. La Hollande est la première terre d’accueil des Pacherenc moelleux, qui seront rapidement suivis des vins rouges de Madiran.

 

Le XXème siècle marque un tournant pour les vins de Madiran. Les vignerons se structurent. En 1948 un décret d’appellation vient consacrer les appellations « Madiran » et « Pacherenc du Vic-Bilh ».

Dans les années 60, on assiste aux premières mises en bouteille. Dans les années 80, sous l’impulsion de quelques pionniers, l’appellation amorce un véritable virage vers la production de vins de qualité. Ils comprennent que pour être plus qualitatifs, il faut conduire le cépage à contre nature et faire intervenir l’homme à la vigne comme au chai, afin d’obtenir des vins souples et racés.

C’est dans les années 2000 que les vignerons de Madiran affirment leur expertise et connaissent leurs premières heures de gloire, perfectionnant millésime après millésime leur savoir-faire unique au service d’un cépage rare.

Un vin humain

Madiran, c’est l’histoire de 200 vignerons animés par la même passion : transmettre au vin leur générosité, leur convivialité, leur savoir-faire et leur savoir-vivre. Le Tannat est un cépage capricieux. Rare, unique, différent, il requiert un travail d’excellence dans les divers travaux à la vigne comme au chai. L’intervention humaine régulière et méticuleuse des vignerons est nécessaire pour obtenir des raisins de qualité. Le secret de l’appellation Madiran repose sur la force d’un collectif d’hommes et de femmes passionnés et engagés, capables de se remettre en question, d’innover et de se dépasser.

Madiran vin

Le Madiran est un vin singulier. Intense, pourvu d’une belle richesse aromatique, on y trouve des arômes de fruits noirs tels que la cerise, la mûre et le cassis. Ample et dense, il est caractérisé par une belle fraîcheur, des tannins soyeux et des notes d’épices. Le Madiran se sert à 16°/17°. Il accompagne bien tous types de cuisine : les viandes grillées, l’agneau, la cuisine traditionnelle du Sud-Ouest, les fromages de brebis mais aussi, plus original, la cuisine du monde ou les desserts ou chocolat.

Maison des vins de Madiran
4 Rue de l’Église, 65700 Madiran
05 62 31 90 67